Lorsque la marmite bout l'amitié fleurit

Le pêcheur gourmand

Logo: Le pêcheur gourmand

Les différents régions viticoles

régions viticoles

L’ALSACE

les vins d’alsace sont tous classés en AOC, ils sont répertoriés en quatre grandes appellations.

L'appellation régionale « Alsace » ou « vin d’Alsace »

Mention qui s’ajoute au nom du cépage d’origine, comme Riesling ou Muscat. Le rendement autorisé est limité à 100 hl/ha.

L’appellation « Vins d’Alsace Grand Cru »

Issus des quatre cépages nobles (gewurztraminer, riesling, pinot gris et muscat), ces vins proviennent de terroirs délimités, ainsi 25 terroirs ont été classés « Grands crus » lors du décret du 23 novembre 1983. Les rendements sont fixés à 70 hl/ha, mais peuvent être volontairement réduit à 60 ou 50 hl/ha. Les mentions du cépage et du millésime doivent figurer sur l’étiquette. Peuvent être ajoutées également les mentions « vendanges tardives » ou « sélection de grains nobles ».

Les appellations communales et de lieux-dit.

Ils sont une cinquantaine de vins à bénéficier d’une mention supplémentaire : celle du terroir qui s’ajoute aux autres mentions (Sporen à Riquewihr, Wiebelsberg à Andlau, Schlossberg à Wettolsheim).

L’appellation « Crémant d’Alsace »

Vins mousseux élaborés selon la méthode champenoise à partir de cépages blancs.

Particularités

L’Edelzwicker est un vin blanc constitué par un assemblage de cépages nobles.

LES CÉPAGES NOBLES:

  • Gewurztraminer

Origine : cépage traminer ou saragnin rosé. Introduit en Alsace au XIIe siècle.

Qualité : cépage précoce, moyennement productif, sensible à la coulure.

Vendange : à maturité.

Bouquet : pénétrant avec beaucoup de nuances et d’arômes floraux.

Saveur : corsé et charpenté avec un caractère légèrement moelleux.

  • Riesling

Origine : vient de l’Orléanais. Cultivé sous les romains, il s’est particulièrement bien implanté au XVe siècle outre-Rhin. S’est développé en Alsace dès 1848.

Qualité : cépage tardif, à productivité élevée.

Vendange : peut être vendangé tardivement.

Bouquet : élégant, fruité et délicat.

Saveur : sec, légèrement acide, nerveux.

  • Muscat

Origine : cité en Alsace dés 1523.

Variétés : muscat rose d’Alsace et muscat-ottonel blanc.

Qualité : le muscat d’Alsace est relativement tardif et assez nerveux. Le muscat-ottonel est plus précoce, mais sensible au froid.

Bouquet : délicat, très fruité, aromatique.

Saveur : musquée, goût de raisin marqué.

  • Tokay ou Pinot gris

Origine : Bourgogne, présent en Alsace au XVIIe siècle.

Qualité : productivité faible et maturation précoce.

Vendanges : à maturité.

Bouquet : riche et frais.

Saveur : capiteux, puissant, charnu, corsé, sec avec des nuances de moelleux.

Tous les vins d’alsace sont à déguster entre 6 à 8°C.

LE BORDELAIS

Les meilleurs vins du monde sont produits dans cette région située autour de la Garonne, de la Gironde et de la Dordogne. Les vignobles présentent une cinquantaine d’appellations.

L’appellation Bordeaux

C’est l’appellation générique qui concerne tous les vins produits dans les terres à vigne du département de la gironde, suivant des normes (encépagement, degré d’alcool, rendement à l’hectare…) plus ou moins exigeantes et leur caractère spécifique.

Il existe sept appellations générales :

Bordeaux, Bordeaux Claret, Bordeaux rosé, Bordeaux supérieur, Bordeaux Claret supérieur, Bordeaux supérieur rosé, Bordeaux mousseux

L’appellation Régionale ou communale

Elle peut simplement concerner une région (Médoc, Haut Médoc, Graves, Entre-deux-mers) et faire l’objet d’une appellation particulière liée au classement (Grand Cru, Premier Cru, Cru Bourgeois…).

Il en existe quarante.

Pour les vins rouges:

  • Le Médoc, Haut-Médoc, avec six appellations communales : Margaux, Moulis, Listrac, Saint-Julien, Pauillac, Saint-Estèphe.
  • Pomerol, Lalande-de-Pomerol, Fronsac, Canon-Fronsac et Néac.
  • Saint-Emillion et six appellations satellites : Saint-Georges-Saint-Emillion, Montagne-Saint-Emillion, Parsac-Saint-Emillion, Lussac-Saint-Emillion,Puisseguin-Saint-Emillion, Sables-Saint-Emillion.
  • Les Graves, les Graves Supérieurs et Pessac-Léognan.

Pour les vins Blancs:

  • Le Sauternes, Barsac, Cérons, L’Entre-Deux-Mers, Graves-de-Vayres, Sainte-Foy-Bordeaux, Cadillac, Loupiac, Saint-croix-du-Mont, Côtes de Bordeaux Saint-Macaire.

Pour les vins Blancs et Rouges:

  • Côtes de Blaye, Premières Côtes de Blaye, Côtes de Bourg, Premières Côtes de Bordeaux, Bordeaux Côtes de Castillon, Bordeaux Côtes de Francs.

Les vins de Bordeaux sont à servir :

  • Rouges : 16 °C
  • Blancs : 10 °C
  • Crémant : 8 °C
  • Moelleux: 6 à 8 °C

LA BOURGOGNE

Le système d’appellation des vins de Bourgogne se répartit en quatre grands niveaux.

L’appellation Régionale

Elle concerne tous les vins produits en Bourgogne et peut être suivi d’un deuxième élément consernant le type de vin comme Bourgogne aligoté, Bourgogne,Passetoutgrains.

L’appellation Sous-Régionale

Elle s’applique à un niveau plus restreint par exemple Bourgogne-Hautes Côtes de Beaune, Bourgogne-Hautes Côtes de Nuits, Beaujolais, Mâcon.

L’appellation communale

Cette appellation qui couvre en général le territoire d’une commune, conserne une cinquantaine de villages:

Meursault, Pommard, Fixin, Beaune, Gevrey-Chambertin

Mais cette appellation peut être également multi-communales comme Montagny, Chablis, Saint-Véran.

L’appellation Sous-communale

Cette appellation désigne une petite parcelle appelée en Bourgogne « climat » ou cru. Ces climats peuvent être aussi classés Grand Cru. Les Grands Crus classés sont au nombre de trente et un.

L’appellation Bourgogne

Les vins rouges et les vins rosés sont produits à partir de pinot noir et pinot gris dans l’ensemble de l’appellation, hormis dans l’Yonne ou l’on peut rajouter les cépages césar et tressot (en voie de disparition pour ce dernier). Les vins blancs sont faits à partir de chardonnay (dit beaunois ou aubaine) et de pinot blanc.Ce sont des vins d’assemblage de 10° au minimum pour les rouges et de 10,5° pour les blancs.

Bourgogne Ordinaire et Bourgogne Grand Ordinaire

Les vins rouges et les vins rosés titrent au minimum 9° et sont produits à partir de pinot noir et gris, et de gamay (dans l’Yonne, césar et tressot).

Les vins blancs (9,5° minimum)sont à base de chardonnay, aligoté, melon de bourgogne et sacy (pour l’Yonne uniquement).

Bourgogne Passetoutgrains

Ces vins rouges proviennent d’un mélange d’un tiers de pinot et de deux tiers de gamay (9,5° au minimum).

Bourgogne Aligoté

Au cépage aligoté peut s’adjoindre jusqu’à 15% de chardonnay pour faire ces blancs secs titrant 9,5°.

Crémant de Bourgogne

Préparé selon la méthode champenoise, on y trouve des cépages dit de première catégorie ( pinot noir, pinot gris et blanc et enfin chardonnay) et de deuxième catégorie ( aligoté, melon, gamay noir à jus blanc).

Les vins de Bourgogne sont à servir:

  • Les blancs entre 8 et 10°C
  • Les rouges entre 14et16°C
  • Les Beaujolais entre 12 et 13°C
  • Pour les rouges de plus de dix ans (Chambertin, Vougeot…) entre 16 et 18°C.

LA CHAMPAGNE

Les Grand Crus

En fonction de la qualité des raisins, mais aussi des terroirs, une échelle a été créé qui va de 80 à 100% . Cette échelle détermine également le prix d’achat du raisin. Classés dans l’échelle 100%, les Grand Crus sont au nombre de dix-sept. Ils sont répartis dans le département de la Marne, dans les régions de la grande Montagne de Reims et la côte des blancs.

Premier Crus

Allant de 90 à 99%, les premiers crus sont au nombre de quarante et se situent entre la Petite Montagne de Reims, la vallée de la Marne autour d’Ay et au sud de la Côte des blancs.

Champagne Blanc de Blanc

C’est un vin monocépagé, très fin et fruité, à base de chardonnay uniquement. A noter qu’il existe un champagne blanc de noirs à partir de raisins noirs à jus blanc (pinot noir et pinot meunier).

Champagne rosé

Champagne coloré par l’addition d’un peu de vin rouge issu des coteaux champenois.

Coteaux champenois

Ce sont des vins tranquilles, simple et fruités. Le meilleur est incontestablement le Bouzy rouge.

Rosé des Riceys

Cette appellation confidentielle est produite à la limite de la Bourgogne. Du Champagne elle a pris le nez, et de la Bourgogne, la robe.

Le Champagne est à servir:

  • Entre 7 et 10°C
  • S’il est millésimé entre 10 et 12°C
  • Les rosé entre 12 et 14°C.

LES CÔTES DU RHÔNE

L’appellation côte du Rhône est divisée en deux entités géographiques bien distinctes : les Côtes du Rhône septentrionales qui s’arrêtent à Valence et les Côtes du Rhône méridionales qui reprennent après le défilé de Donzère et s’ouvrent sur les départements du Gard, de la Drôme et du Vaucluse.

LES CÔTES DU RHÔNE SEPTENTRIONALES

Cette région utilise bien souvent un cépage unique comme le Syrab pour les rouges, et le viognier, la roussanne et la marsanne pour les blancs. Cela donne des appellations confidentielles comme Crozes-Hermitage ou Château-grillet, toutes ont un caractère très marqué, et donnent des vins riches et charnus.

Les Grandes Appelations

Côte Rôtie, Condrieu, Château-Grillet, Saint-Péray,hermitage, Crozes-Hermitage, Cornas, Clairette de Die, Saint-Joseph, Chatillon-en-Diois.

LES CÔTES DU RHÔNE MÉRIDIONALES

Elles multiplient à plaisir la diversité, jouant sur une vingtaine de cépage. C’est la grande région des Côtes du Rhône, Côtes du Rhône-Villages, des Côtes du Triscstin, du Ventoux, du Lubéron.

Les Grandes Appelations

Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Tavel, Lirac, Rasteau, Muscat de Beaumes-de-Venise, Vacqueyras, Coteaux du Triscastin, Côtes du Lubéron, Côtes du Ventoux, Côtes du Vivarais, Coteaux de Pierrevert.

LES APPELLATIONS RÉGIONNALES

Côtes du Rhône

Ces vins produits sur l’ensemble de l’appellation régionale sont issus principalement du cépage Syrab dans la région septentrionale, et des 23 cépages autorisés pour les Côtes du Rhône septentrionale. Ils doivent titrer 11° au minimum et 13° au maximum. Outre des rouges fruités et parfois capiteux, l’appellation comporte des vins rosés et des vins blancs secs, frais et aromatiques.

Côtes du Rhône-Villages

Créée en 1966, cette appellation concerne 48 communes. Vingt-six d’entre elles peuvent remplacer l’appellation « village » par une dénomination communal(17 au total). Dans la Drôme, Saint-Maurice-sur-Eygues, Saint-Pantaléon-les-Vignes, Rousset-les-Vignes, Vinsobres, Rocbegarde.

Dans le Vaucluse, Vaqueyras,Valréas, Cairanne, Séguret, Rasteau, Sablet, Beaumes-de-Venise, Roaix, Vison. Dans le Gard, Laudun, Cbuslan, saint-Gervais. Les vins rosés et les vins blancs doivent titrer au maximum 12° et les vins rouges 12,5°.Les conditions d’encépagement et de rendement sont plus restrictives que pour l’appellation Côtes du Rhône.

Côtes du Rhône Primeur

Cette appellation, dont les vins sont mis sur le marché à partir du 15 novembre, reprend le principe d’une vinification rapide(comme pour le Beaujolais), ce qui vin frais très aromatique.

Les vins de Côtes du Rhône sont à servir:

  • Les blancs entre 8 et 10°C
  • Les rouges entre 14 et 16°C
  • Les primeurs : entre 12 et 13°C
  • LA clairette de Die : entre 5 et 7°C

LE LANGUEDOC-ROUSSILLON

LES APPELLATIONS LANGUEDOC

Coteaux du Languedoc

Cette appellation qui s’étend sur près de 6500 hectares produit environ 300000 hectolitres de vin rouges et 30000 hectolitres de vins blancs. Elle conserne 34 communes et 12 terroirs. Ces derniers ont la possibilité d’ajouter leur nom à l’appellation régionnale : Cabrières, la Méjanelle, Saint-Christol, Pic Saint-Loup,Montpeyroux, Vérargues, Saint-Drézery,Saint-Saturnin, La Clape, Saint-Georges d’Orques, Quatourze et Picpoul-de-Pinet.

Les autres appellations:

Clairette du Languedoc, Costières de Nîmes, Muscat de Lunel, Faugères, Saint-Chinian, Crémant de Limoux, Frontignan, Muscat de Saint-Jean-de-Minervois, Muscat de Mireval, Blanquette de Limoux, Minervois, Corbière, Fitou (AOC), Côtes du Cabardés(VDQS), Côtes de l’Orbiel5VDQS), Côtes de la Malepère(VDQS).

LES APPELLATIONS ROUSSILLON

Huit appellations se partagent le département des Pyrénées-Orientales : Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon-Village, Muscat deRivesaltes, Maury, Banyuls Grand Cru, Banyuls, Rivesaltes, Collioure.

Rancio

Certains vins doux naturels vieillis en fûts de chêne peuvent porter le nom qualificatif de « Rancio ». Il possèdent une belle couleur ambrée et offrent des arômes très fins.

LE SUD-OUEST

L’ensemble de cette vaste région comprend une vingtaine d’AOC et trois VDQS.

Bergeracois

Le vignoble de Guyenne possède neuf appellations :

Bergerac, Côtes de Bergerac, Montravel, Haut-Montravel, Côtes de Montravel, Montbazillac, Pêchamant, Rosette et saussignac.

Agenais

Trois AOC : Buzet, Côtes du Marmandais, Côtes de Duras, et un VDQS, les Côtes du Brublois.

Périgord-Quercy

L’ensemble de la production de ces deux régions est classé en Cahors.

Rouergue

Cette région produitun AOC et deux VDQS : Vins de Marcillac, vins d’Entraygues et du fel, vin d’Estraing.

Albigeois et Tarn

Gaillac regroupe quatre appellations : Gaillac, gaillac doux, Gaillac-Premières Côtes, Gaillac mousseux.En outre, la région produitles Côtes du Frontennais ( Fronton ou villauric selon le terrain) et le vin de Lavilledieu (VDQS).

Gascogne et Pyrénées

Sept appellations se partagent le territoire : Madiran, Pacherenc du Vic Bilb, Béarn, Jurançon, Jurançon sec, Irouléguy, Côtes du Brublois.

S’y ajoutent deux VDQS : Tursan et Côtes de Saint-mont.

Les vins du Sud-Ouest sont à servir:

  • Les blancs secs entre 8 et 10°C
  • Les rouges entre 15 et 18°C
  • Les blancs Moelleux entre 5 et 8°C

LA PROVENCE ET LA CORSE

LES APPELLATIONS EN PROVENCE

Sur un territoire de 5000 hectares, la Provence vinicole compte six AOC et un VDQS.

Cassis

Il produit environ 6000 hectolitres de vins dont les deux tiers d’un blanc réputé.

Bandol

Ce sont des vins originaux, principalement des rouges vieillis dix-huit mois en fûts.

Bellet

Le Bellet a une production modest : 800 hecttolitres environ.

Palette

Ce minuscule vignoble de 19 hectare produit essentiellement des rouges puissnts.

Côtes de provence

On trouve principalement des rosés (60%) et des vins rouges (35%) : Saint-Tropez, Vibaudan, Le Duc.

Coteaux d’Aix en Provence

Les vignobles sont plantés autour d’Aix et sur le superbe site des Baux-de-Provence.

Coteaux Varois

La production se monte à environ 6000 hectolitres de rouges et rosés frais, à boire jeune.

LES APPELLATIONS EN CORSE

Les vins corse sont regroupés en huit AOC, dont six concernent les vins corse.

Vins de Corse

Ce sont des vins produits sur l’ensemble de l’île, sauf dans la région de Patrimonio. Il existe cependant 5 appellations locales qui portent l’appellation Vins de Corse suivie du nom de la commune ou de la région : Calvi, Figari, Coteaux du Cap Corse, Sartène, Porto-Vecchio.

Les autres appellations

Patrimonio et Ajaccio (ancieenement dénommés coteaux d’Ajaccio).

Les vins de Provence et de Corse sont à servir:

  • Les blancs entre 8 et 10°C
  • Les rouges entre 15 et 18°C
  • Les rosés entre 10 et 12°C

LE JURA ET LA SAVOIE

LES APPELLATIONS DU JURA

Côtes du Jura, Arbois, Arbois-Pupillin, Arbois mousseux, Château-Chalon, L’Etoile, L’Etoile mousseux, Macvin.

Le Jura compte également deux appellations curieuses et savoureuses, le vin jaune et le vin de paille.

LES APPELLATIONS DE SAVOIE

Vins de Savoie

Les vins de Savoie portent en général la mention du cépage Cependant, l’appellation comporte un certain nombre de crus : Marignan, Ripaille, Apremont,Crépy, Abymes, Chignin, Chignin- Bergeron, Saint-Jeoire-Prieuré, Cruet, Saint-Jean-de-la-Porte, Arbois, Ayze, Montmélian, Roussette de Savoie, Saint-Marie-d’Allaix, Seyssel, Seyssel mousseux.

Vins du Bugey

Comme pour les vins de Savoie, les vins du Bugey portent le nom du cépage employé (pinot, gamay…).Cinq d’entre eux comportent en plus l’appellation du cru : Maduraz, Cerdon, Virieu-le-grand, Montagnieu, Maride.

Roussette du Bergey

Outre l’appellation régionale, ces vins blancs peuvent provenir de six crus : Chanay, Arbrignieu, Anglefort, Lagnieu, Virieu-le-Grand, Montagnieu.

Les vins du Jura et de la savoie sont à servir:

  • Les blancs entre 8 et 10°C
  • Les rouges entre 14 et 16°C

LA VALLÉE DE LA LOIRE

LES APPELLATIONS

Très vaste et très diversifiée, la vallée de la Loire offre une quarantaine d’appellations contrôlées et un quinzaine de VDQS. Traditionnellement, on regroupe les appellations en quatre grandes zones géographiques : Pays nantais, Anjou-Saumur, Touraine (prolongée par les régions du Val du Loir et de l'Orléanais) et Centre.

Touraine-val du Loir–Orléanais

AOC : Touraine, Bourgueil, Chinon, Touraine-Azay-Rideau, Nicolas-de-Bourgueil, Touraine-Amboise, Jasnières, Montlouis, Coteaux du loir, Vouvray, Touraine-Mesland.

VDQS : Coteaux du Giennois ou côtes de gien, Coteaux vendômois, Chverny, vins de l’Orléanais, Châteaumeillant, Valençay.

Le Pays nantais

AOC : Muscadet, Muscadet de Sèvre-et-Maine, Muscadet des coteaux de la Loire. VDQS : Gros Plant du Pays nantais, Fiefs vendéens, Coteaux d’Ancenis.

Centre

AOC : Sancerre, Pouilly fumé ou Blanc fumé de Pouilly, pouilly-sur-loire, Menetou-Salon, Quincy, Reuilly. VDQS : Côtes d’Auvergne, Côtes Roannaises, Saint-Pourçain, Côtes du Forez.

Anjou-Saumur-Poitou

AOC : Anjou, Anjou-Gamay, Cabernet d’Anjou, Coteaux de la Loire, Anjou-Village, Anjou mousseux, Savennières, Coteaux du layon, Quarts de chaume, Bonnezeaux, Coteaux de l’Aubance, Saumur, Saumur d’origine, Saumur-Champigny, Coteaux de Saumur, Cabernet de Saumur, Rosé de Loire, Crémant de Loire. VDQS : Haut-Poitou, Vins de Thouersois.

Les vins de la vallée de la Loire sont à servir:

  • Les blancs entre 8 et 10°C
  • Les rouges entre 14 et 16°C
  • Les blancs doux entre 6 et 8°C
  • Mousseux entre 5 et 8°C