Lorsque la marmite bout l'amitié fleurit

Le pêcheur gourmand

Logo: Le pêcheur gourmand

Lire une étiquette

Véritable carte d’identité, l’étiquette a pour fonction de renseigner le consommateur sur l’origine, la provenance, le type et les caractéristiques du vin. La réglementation prévoit donc la présence d’un certain nombre de mentions obligatoires, en rapport avec la catégorie du vin contenu dans chaque bouteille.

Pour un vin AOC les mentions obligatoires sont:

  • Le nom de l’appellation.
  • La mention « appellation contrôlée »ou « appellation d’origine contrôlée » avec la région d’origine.
  • Le volume net (contenance de la bouteille)
  • Le taux d’alcool
  • Nom et raison sociale de l’embouteilleur et adresse de son principal établissement, voire une adresse codée. Des indications typiquement bordelaises comme « mis en bouteille au château » ou « mis en bouteille à la propriété » constituent des éléments de confiance.
  • La mention « produit en France » ou « produce of France » (obligatoire pour l’exportation).

Pour les vins VDQS les mentions obligatoires et autorisées sont:

Les mentions sont les mêmes que pour les AOC, mais doivent bien entendu, comporter la mention « appellation d’origine, vin délimité de qualité supérieure » et le « label de garantie CDQS » avec son numéro de contrôle. Ce label est accordé par l’institut national des appellations d’origine (INAO) après dégustation.

Pour les vins de pays:

Les étiquettes doivent indiquer « Vin de pays » avec l’origine géographique et le degré d’alcool ; Elles doivent en outre comporter la mention « vin de table de France » ou « vin de table français », lorsque ces vins sont vendus en France, ou la mention « produit en France », lorsqu’ils sont vendus sur les marchés d’exportation. Les autres mentions obligatoires sont le nom et la raison sociale de l’embouteilleur, l’adresse de son établissement principal, le nom de la localité où le vin a été mis en bouteille, le volume net, le degré d’alcool, etc.